Règlement FDO

Règlement FDL de ActasiaRP

 

Règlements hiérarchique

 

En général, la priorité de commandement sur une intervention est définie en fonction des grades des membres présents, et par type d’intervention (l’unité prioritaire).

 

Lors d’une intervention à haut risque, se seront les hauts gradés qui commanderont les interventions. Si manque de hauts gradés, les personnes des grades en dessous prendront le commandement.

Sur les interventions à haut risques, les forces de l'ordre prioritaires au commandement sont le GIGN, ensuite si aucune présence d’eux sur intervention, se seront le PSIG, la Gendarmerie Départementale.

 

Règlements Défense

Lorsque des hommes armés, qu'ils soient forces de l'ordre ou rebelles, en cas de supériorité numérique, l’individu devra se rendre.

Si un rebelle pointe quelqu’un ou dit qu’il pointe un civil avec une arme à feu ou une arme blanche, celui-ci devra déposer/ranger son arme pour éviter de tuer le civil même en supériorité numérique. Même en cas de fenêtre de tir, il sera interdit de faire feu pour éviter la mort du civil.

En cas de bombe placée sur un otage ou prêt de lui, aucun tir ne devra s’effectuer tant qu’il n’y a pas eu un désamorçage de celle-ci.

 

Rappel : Les FDL possèdent un droit de légitime défense, leur autorisant à faire feu dans certaines situations critiques.

 

Règlements d’équipement

Pendant vos interventions, des nouvelles mesures seront mises en place. 

Le GIGN ne pourront désormais avoir au maximum trois boucliers sur une intervention.

Vous ne pouvez posséder que deux armes principales et une arme secondaire (taser non compté comme une arme) avec des explosifs etc (cela est le cas aussi pour les rebelles). 

Vous ne pouvez n’avoir que deux gilets par balles.

 

Règlements d’intervention

 

Lors d’une intervention quelque soit, la négociation doit être privilégiée dans tous les cas.

Le but de l’intervention est de sauver et non perdre des vies.

 

Lors des interventions, un ordre de passage sera demandé, voici l’ordre de la colonne d’assaut : GIGN, PSIG, et Gendarmerie départementale.

 

Après une arrestation, le suspect doit être donné au membre forces de l'ordre qui l'interrogent selon le crime commis (Gendarmerie Nationale ou PSIG pour les braquages de banque et prise d’otage. Le GIGN pour les attentats et assaut).

 

Règlements négociation

Seules les personnes ayant reçu et qui sont habilitées à réaliser une négociation peuvent la faire eux-mêmes avec l’autorisation des hauts gradés ou supérieurs sur place. Il sera interdit de commencer à négocier sans l'accord d'un haut gradé ou supérieur, s'il n’y a pas haut gradé pour autoriser, l’un de ses supérieurs pourra donner l’autorisation.

 

Hiérarchies de la Gendarmerie et Appellation

● OS︱Officiers Supérieurs ●

Colonel : Mon Colonel

Lieutenant-Colonel : Mon Colonel

Commandant : Mon Commandant

● OS︱Officiers Subalternes ●

Capitaine : Mon Capitaine

Lieutenant : Mon Lieutenant

Sous-Lieutenant : Mon Lieutenant

● SO︱Sous-Officiers ●

Major : Major

Adjudant-Chef : Mon Adjudant

Adjudant : Mon Adjudant

Maréchal des Logis Chef : Maréchal

Maréchal des Logis : Maréchal

● HDR︱Homme du Rang ●

Brigadier-Chef : Brigadier

Brigadier : Brigadier

Gendarme Adjoint de 1ère Classe

Gendarme Adjoint de 2ème Classe